CONTEXTE

master of game
The Wavemaster of game
avatar
MESSAGES : 68 SURVIVANT DEPUIS : 18/10/2015
PSEUDO : masters
CREDITS : the next wave
AVATAR : none

Sujet: CONTEXTE   Lun 7 Déc - 15:30
Contexte
at all cost we survive

L’univers retient son souffle, parce qu’il n’est pas certain que le soleil se lèvera de nouveau. Qu’hier ait existé n’implique pas que demain viendra.

« Je ère parmi ses bois solitaires, cachée dans cette pénombre, sans aucun but particulier. Ma routine est assez simple : trouver à manger, sécuriser les alentours de mon campement et rester cacher pour survivre. Je sais que papa n’aurait pas voulu que je continue de fuir comme ça, mais son avis ne compte plus - il est mort. Josh probablement aussi. Mais sa mort à lui, je ne la digère toujours pas ; son ours en peluche trône toujours dans mon sac de couchage pour me rappeler que chaque risque compte, que chaque sentiment est un luxe que nous nous pouvons plus avoir. Parce que…le monde dans lequel nous vivions n’existe plus. Cela fait des semaines que je n’ai pas vu d’humains, du moins, depuis cette infirmière tuée. J’ai parfois l’impression d’être la dernière femme au monde, avec la lourde responsabilité de faire survivre l’humanité. Mais en ais-je réellement le pouvoir ? » - Jones M.

A l’aube de 2015, durant un jour chaud d’été, les terriens ont compris que la galaxie recelait d’autres vies que la leur. Beaucoup l’avaient prédis, comme de nombreuses théories, mais personne n’avait vraiment imaginé que ce jour arriverait réellement. Alors, lorsque cet énorme vaisseau spatial entra en orbite, les yeux rivés au ciel, leur insouciance avait simplement disparu. Il s’était installé près de Chicago, mais avec sa taille impressionnante, les villes les plus proches pouvaient le voir percer l’horizon. Ce jour-là, ils ont compris qu’ils n’étaient plus seuls, et que ces ‘autres’ venaient de changer le cours de l’histoire.



Nous sommes les Morts. Il n'y a plus personne d'autre. Le passé et le futur sont morts. Il n'y a que des cadavres et des futurs cadavres.

« La situation a vite finit par dégénérer. Lors de leur arrivé, le silence régna pendant plusieurs jours, réduisant la population de Chicago impuissante. Ils n’ont rien fait, n’ont rien communiqué, et c’est cette incompréhension qui en fut fuir plus d’un. Ils préféraient partir dans les déserts ou les forêts ou le risque d’être exterminé, selon eux, était minimum. Nous, on resta pour voir ce qu’ils étaient venus nous apporter. Maman disait qu’ils venaient peut être en paix, mais les réflexions terre-à-terre de Papa finissaient toujours par la faire taire. La première vague frappa un jeudi, alors que j’étais encore en classe. Ils nous prirent notre pouvoir : l’électricité, nous plongeant dans une aire sauvage où l’extinction des feux avaient finit par faire disjoncter tous produits électroniques. La seconde fût plus radicale : Ils nous prirent nos villes. Une déferlante de catastrophes naturelles qui ont eu raison des villes proches des côtes : New York, Shanghai, Tokyo, Sydney, Rio de Janeiro n’existaient plus. La troisième finit par éradiquer les 90% de la population. Nous l’appelions le tsunami rouge : une pandémie planétaire qui fût transmis par les oiseaux. Aujourd’hui, je tente de survivre durant la 4e vague : le silence. Ils nous ont envoyé leurs meilleurs shooters, des chasseurs de primes pour finir de nous radier de la surface de la Terre. Des mois maintenant sont passés, et je me demande si je ne suis pas la dernière à avoir survécu. J’ai peur de la 5e vague…du moins, si il y’en a une. » Jones M.


La question n'est pas de savoir combien de temps nous serons là, mais ce que nous ferons de ce temps.

Il restait là, le souffle complètement coupé. Ses yeux mouillés par le vent glacial de la plaine finissaient par avoir raison de sa vision. Il n’avait pas le choix, pourtant son cœur lui dictait de sortir de sa cachette pour sauver la seule famille qui lui restait: sa petite sœur. Dans le silence qui régnait, ses cris qui sifflaient son prénom étaient terrifiant. Il n’aurait jamais du la laisser toute seule au campement pour aller chercher du bois. Elle avait eu froid, tellement froid cette nuit, qu’il s’était promis de faire un feu pour qu’elle puisse se réchauffer. Les promesses, c’était tout ce qu’il lui restait à présent, et alors qu’il en honorait une, il en trahissait une autre. Celle que sa mère lui avait demandé: de prendre soin de Charlie. C’était cependant son instinct qui l’avait stoppé en arrivant. Ce groupe de militaires armés n’avait rien de commun de nos jours. Quand bien même il eu envie d’en voir tous les jours pour se sentir en sécurité, aujourd’hui, ce n’était pas le cas. Ils leur prenaient sa petite sœur, l’emmenant dans un bus scolaire. Se pouvait-il qu’ils soient de son côté ? Quelque chose en lui disait non. Il entendait cette voix lui crier de courir, parce qu’il ne pourrait plus jamais protéger Charlie. Aujourd’hui sa promesse venait de changer : il devait se protéger lui-même.

Les roues ricochant sur le bitume froid résonnaient dans toute la vallée. Ce n’était plus ordinaire de voir un bus jaune défiler le long du paysage. Après la première vague, on eu pensé que tous les véhicules seraient hors course. Pourtant, lorsque ce bus accompagné de 4 voitures blindés arpentait les routes, les quelques humains qui se trouvaient sur leur chemin n’avait plus qu’une chose en tête: un espoir. L’espoir que la civilisation renaisse un jour, et que l’armée américaine - jusqu’à présent silencieuse- viennent enfin les aider. Alors, instinctivement, ils leur confiaient leurs enfants sans scrupule pour protéger ce qui était de plus cher à leurs yeux. Et si ce bus scolaire, remplis d’enfants, n’était pas cet espoir attendu ? Et si...la prochaine vague avait déjà commencé ?
war. redemption. liberty
Revenir en haut Aller en bas
 
CONTEXTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» utiliser le vocabulaire adapté au contexte
» Site sur la déco du Titanic/Olympic (contexte ou origine)
» "La terre" dans le contexte biblique
» Contexte Historique
» Les meilleures phrases du forum, sorties de leur contexte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEXT WAVE :: This is the right way :: this is our legacy-
Sauter vers: